Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘betterave’

avatar blogHier soir durant deux parties de soirées, M6 a réussi un exploit: battre Dr House et me tenir en haleine pendant plus de 20 minutes devant la télé… Il est vrai que depuis la Chasse aux trésors, émission culte des années 80, je n’avais pas été autant captivée par un programme télé.

Comme quoi, il n’y a pas besoin de filmer des gens H24 (y compris dans les douches et les toilettes) à moitié nus pour faire de l’audimat et gagner des téléspectateurs fidèles.

Un dîner presque parfait est un concept venu d’Angleterre mais rendu plus convivial pour coller à l’image des téléspectateurs français.

Malgré une réalisation basée sur le sensationnel: ouuuh les multiples flashs et les effets caméras, la bande originale à faire frissonner; nous avons assisté à un beau combat, une belle solidarité et à la réalisation de beaux menus.

La confrontation entre les meilleurs hôtes de l’année s’est donc déroulée, lundi soir, en 3 étapes: deux enregistrés et une en direct.

Les hôtes de cette grande finale sont

FloreFlore-PARIS-IDF_reference MaximeMaxime-NORD-OUEST_reference

Jean-YvesJean-Yves-SUD_reference GregoryGregory-EST_reference

La première épreuve

Pour la première épreuve de cette grande finale, Flore, Maxime, Jean-Yves et Gregory se retrouvent au coeur d’un marché parisien. Avec 40 euros (o_O) en poche et un panier suprise, ils doivent composer 6 assiettes: 5 pour les chefs et une pour les passants du marché. Et tout cela en 1H30…

Les paniers surprises

Flore: chou romanesco et graines de cardamome et doit faire de la viande ou de la volaille

Maxime: topinambours et  cannelle et doit faire un poisson ou des crustacés

Jean-Yves: betterave et safran et doit préparer une viande ou de la volaille

Gregory: butternut (courge) et curry et doit faire du poisson et des crustacés

Les Chefs Jacques Pourcel, Georges Blanc, Marc Meurin, Jean-François Piège et Cyril Lignac (pas d’étoiles mais c’est pas grave) apportent leurs conseils et sont jurés. Ils vont surveiller sur des écrans de contrôle le travail de chacun, puis les noter. Le parrain de chaque candidat ne pourra, en revanche, apporter de notes.

Au terme de ce round, Jean-Yves quitte l’aventure…

La seconde épreuve

Il ne reste plus que Flore, Maxime et Gregory en lice…

grande finale

Les candidats doivent cuisiner pour un mariage. Dans un lieu majestueux (domaine de Rambouillet), chaque candidat a une après-midi pour préparer un cocktail de 150 pièces avec 5 recettes différentes. Cette fois-ci, ils sont jugés à la fois par les chefs, mais aussi par les mariés et leurs invités. Les critères de notations sont un peu plus sévères: non seulement le menu est jugé mais la présentation aussi.

A la fin de la dégustation, les mariés et les invités doivent se placer devant leur stand préféré. Le buffet qui a reçoit le maximum de personne reçoit la note de 10, puis 8 et enfin 6/10. Cette note est additionnée à la moyenne des chefs.

Malgré le plébiscite de la mariée et de bon nombre de convives, Maxime est éliminé.

L’épreuve finale: le direct !

Durant ce round, en direct, les candidats n’ont pas le droit à l’erreur… 1 heure pour préparer une entrée et un plat pour 5 personnes… Une demie-heure pour chaque et une pénalité de 0.1 points par minutes de dépassement.

grande finale 2

Gregory décide de préparer un sashimi de bar avec pommes de terre écrasées iodées comme entrée, suivi d’un suprême de pigeon avec langoustines en plat.

Flore, quant à elle, aura comme entrée, un foie gras en bouillon avec riz croustillant et en plat, un turbot de Bretagne avec cèpes.

VERDICT

Les chefs ont tous été bluffés par le niveau des deux candidats. Le grand gagnant est donc Gregory avec la note de 7.6 contre le 7.3 de Flore (ahhhh ces maudites pénalités).

Publicités

Read Full Post »

BetteLa bette ou blette (Beta vulgaris var. cicla), famille des chénopodiacées est originaire du bassin méditerranéen. On l’appelle aussi côtes de bette, blette, poirée, joutte, bette-épinard.

Plante potagère de la même espèce que la betterave. Les feuilles, plus ou moins vertes selon les variétés, sont larges et longues, plus ou moins ondulées. Les côtes des feuilles sont épaisses, blanches ou rouges.

Choix du produit

On trouve généralement les blettes en bottes, les choisir bien drues. Les côtes doivent être bien blanches et fermes et les feuilles brillantes, d’un beau vert intense et uniforme, et ne pas être déchirées.

Conservation

Placez les au réfrigérateur 8 à 10 jours dans un sac de plastique entrouvert ou perforé. Il faut les consommer le plus rapidement possible. Ses feuilles se congèlent très bien après un léger blanchiment à la vapeur.

Dégustation et cuisson

On cuisine les feuilles et les côtes ou cardes. Les feuilles reçoivent les mêmes apprêts que les épinards et les côtes celui des cardons. Cuites à la vapeur ou à l’eau, on les utilise dans les tartes, farces, tourtes. Les cardes sont excellents en gratins; les feuilles vertes sautées se servent en garnitures de viandes, volailles, poissons, fromages.

Valeurs nutritionnelles pour 100 g

  • Protides 2 g
  • Glucides 2,7 g
  • Lipides 0,2 g
  • Calories 33 kcal

Mois de consommation idéale

  • avril
  • mai
  • juin
  • juillet
  • août
  • septembre
  • octobre

Read Full Post »

betteraveLa betterave tire un apport calorique assez élevé pour un légume (40 kcal/100 g).

Elle est gorgée de minéraux et d’oligo-éléments et constitue une véritable aubaine contre la fatigue, la perte d’appétit et l’anémie grâce à sa teneur en vitamines B, et notamment en acide folique (B9).

Choix du produit

Choisissez-la ferme, avec une écorce pas trop sèche, lorsqu’elle est crue. Si elle possède encore des feuilles, c’est encore mieux. Cuite, sa peau doit être lisse, sans tache noire ni gerçure. Préférez-la toujours petite car, plus grosse, elle risque d’être fibreuse.

Conservation

Conservez-la trois ou quatre jours dans le bac à légumes du réfrigérateur, enfermée dans un récipient hermétique. Coupée en tranches, elle peut se congeler, et se garde alors plusieurs mois.

Dégustation et cuisson

Pour cuire la betterave, il faut la plonger – peau et tige comprise – dans de l’eau bouillante, salée et vinaigrée. Une bonne heure plus tard en moyenne, frottez sa peau qui doit se détacher facilement. Vous pouvez alors la peler. A noter qu’à l’autocuiseur ou au four, vous réduirez son temps de cuisson de moitié.

Consommez-la finement râpée, en crudité, lorsque vous avez la chance de la trouver crue.

Valeurs nutritionnelles pour 100 g

  • Protides 1,5 g
  • Glucides 8,4 g
  • Lipides 0,1 g
  • Calories 40 kcal

Mois de consommation idéale

  • octobre
  • septembre
  • août
  • juillet
  • juin
  • mai

Read Full Post »