Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘citron’

idée recettePetite spécialité de famille pour 6 à 8 personnes

Ingrédients

  • 500 g viande d’agneau
  • 150 g de chiir (graines d’orge)
  • 50 g de persil
  • 50 g de céleri
  • 150 g de pois chiches (trempés)
  • 4 cuillerées à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe de concentré de tomate
  • 1/2 cuillère à soupe d’harissa
  • 1/2 piment rouge
  • poivre noir
  • citron
  • ail haché

Préparation

Dans une marmite faire revenir l’oignon, la viande coupée en petits morceau et les pois chiches avec l’huile d’olive. Ajouter la tomate concentrée diluée dans un bol d’eau.

Assaisonner et laisse à petit feu durant 10 min. Entre temps nettoyer le chiir dans plusieurs eau, et ajouter dans la marmite. Ajouter deux litres d’eau et laisser cuir à feu moyen durant 2 heures mais il faut surveiller et mélanger de temps en temps pour que les graines ne collent pas à la marmites.

Nettoyer le céleri et le persil. Vous avez le choix entre les laisser entier ou les couper à petit dès.

30 min avant l’arret de la cuisson ajouter le céleri, une cuil. à soupe d’ail, le persil, l’harissa (pas trop sinon cela risque de bruler la gorge) et le piment rouge. Laisser mijoter et à la fin arrêter la cuisson.

Servir aussitôt chaud et arroser avec peu de jus de citron.

Retrouvez nos autres recettes en cliquant sur cette image

idée recette

Publicités

Read Full Post »

citron

Le citron s’est d’abord appelé « limon », terme emprunté à l’italien limone, qui venait lui-même de l’arabo-persan limûn. Le mot est apparu dans la langue française en 1351. De là vient « limonade », en 1640, qui, contrairement à « limon », existe encore aujourd’hui. Le terme « citron », né en 1398, est dérivé du latin citrus. Il a graduellement remplacé « limon » dans la langue populaire.

Choix du produit

Choisissez-le lourd et ferme. Son écorce doit être d’un jaune éclatant et lustrée. Évitez les citrons à peau trop rugueuse car ils contiennent en général moins de chair (donc moins de jus).

Conservation

Conservez-le une semaine à température ambiante, pas plus car il se dessécherait. Dans le bac à légumes du réfrigérateur, en revanche, il se garde deux semaines à un mois, sans difficulté. Coupé, il doit être utilisé rapidement car la vitamine C s’évapore au contact de l’air.

Préparation et dégustation

Consommez-le comme condiment ou comme fruit. Quoi qu’il en soit, utilisez-le plutôt en jus, car mordre dans sa pulpe reste un plaisir réservé aux palais insensibles. Roulez-le toujours sous votre paume avant de le couper pour le presser : vous augmenterez ainsi la quantité de jus.

Valeurs nutritionnelles pour 100 g

  • Protides 0,9 g
  • Glucides 2,5 g
  • Lipides 0,4 g
  • Calories 29 kcal

Mois de consommation idéale

  • janvier
  • février
  • mars
  • avril
  • mai
  • juin
  • juillet
  • août
  • septembre
  • octobre
  • novembre
  • décembre

Read Full Post »

idée recetteCette recette est celle de Pilar, Orthophoniste à Sèvres, qui a participé aux phases finales d’un dîner vraiment parfait, émission phare de M6.

Il est vrai que le sabayon se « perd » de plus en plus et qu’on ne le trouve presque plus à la carte des restaurants. Le sabayon est préparé en incorporant un alcool dans une préparation mousseuse obtenue en battant des jaunes d’oeufs chauffés dans un bain-marie.
Il est servi chaud.

Ingrédients

Préparation

  • Presser une orange et le ½ citron
  • Réserver leur jus
  • Peler les autres agrumes à vif. Faire cette opération au dessus d’un verre doseur pour recueillir le jus.
  • Ajouter les jus, compléter avec jus et cointreau pour avoir 20cl de liquide.
  • Dans un saladier posé sur 1 bain marie frémissant
  • Fouetter les jaunes et le sucre pour que le mélange blanchisse
  • Verser le jus en fouettant jusqu’à ce que le sabayon épaississe un peu et devienne mousseux
  • Répartir aussitôt le sabayon dans 6 coupes

Ajouter les portions de fruits et les 3 zestes confits.
Laisser refroidir et mettre au frais jusqu’au moment de servir

Ou variante

Répartir les agrumes à vif dans des plats creux. Napper de sabayon froid. Gratiner quelques secondes sous une salamandre ou avec un chalumeau.

source: M6

Retrouvez nos autres recettes en cliquant sur cette image

idée recette

Read Full Post »

epinardsL’épinard est l’un des végétaux les plus légers.

Choix du produit

Choisissez-le à ses feuilles vert foncé, lisses, tendres et charnues. Éliminez les feuilles jaunes et flétries ainsi que les feuilles trop humides. Préférez les jeunes pousses qui sont souvent plus tendres.

Conservation

Conservez-le tout au plus deux jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Il est fragile et perd rapidement ses vitamines une fois cueilli, alors cuisinez-le dans la journée qui suit l’achat. Lavez-le seulement au moment de l’utiliser, car mouillé, il dépérit rapidement.

Une fois lavée à grande eau, il faut débarrasser la feuille d’épinard de sa côte. Il suffit alors de l’équeuter, puis de la pincer tout en tirant la nervure du côté opposé, jusqu’en haut de la feuille. L’épinard se conserve très bien au congélateur. Il doit être, au préalable, blanchi quelques minutes, puis pressé entre les mains afin d’éliminer toute l’eau dont il s’est gorgé.

Dégustation et cuisson

Consommez-le cru, en salade ou dans un sandwich, comme du cresson ou de l’oseille, auxquels il se mélange très bien, d’ailleurs. Dans ce cas, ce seront les jeunes pousses qui seront les meilleures ; en plus, il n’est pas nécessaire de retirer leur côte centrale. N’hésitez pas à ajouter des pommes, du parmesan, de la mozzarella ou encore des suprêmes d’orange pour des entrées vitaminées, colorées et rafraîchissantes.

Pour cuire l’épinard, on peut le blanchir rapidement dans de l’eau bouillante salée. Mais, afin de préserver au maximum ses qualités nutritionnelles, il est préférable de le cuire à l’étuvée ou à la vapeur. Ou encore, une dizaine de minutes à la poêle ou au wok. Dans tous les cas, il est délicieux nature ou tout juste accompagné d’un peu de beurre et de jus de citron, de sauce Mornay, de béchamel ou de crème fraîche. L’épinard est une garniture idéale pour les viandes (veau et volaille) et surtout les poissons, à commencer par le saumon et le cabillaud. Il se prête aussi très bien aux préparations à base d’oeufs, notamment l’omelette.

Valeurs nutritionnelles pour 100 g

  • Protides 2,7 g
  • Glucides 1,3 g
  • Lipides 0,3 g
  • Calories 18 kcal

Mois de consommation idéale

  • avril
  • mai
  • juin
  • juillet
  • août
  • septembre
  • octobre
  • novembre

Read Full Post »