Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘concombre’

Préparation

20 minutes

Cuisson

Sans cuisson

Pour 4 personnes

Ingrédients

  • 1/2 pomme verte
  • 100 g de concombre
  • 2 yaourt brassés
  • 60 g de bûche de chèvre
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron
  • 6 brins d’aneth
  • sel, poivre moulu

Préparation

Epluchez la pomme et concombre. Epépinez-les et coupez les en morceaux. Retirez la croûte du fromage de chèvre.
Rassemblez la pomme, le concombre, le chèvre émietté, les yaourts, le jus de citron, 5 brins d’aneth effeuillés, le sel et le poivre. Mixez à grande vitesse.

Vérifiez l’assaisonnement qui doit être assez relevé. Répartissez la crème de concombre mousseuse dans des verrines et servez frais. Décorez de pluches d’aneth.

Petite astuce

Cet apéro pour tous, sans alcool est à siroter à la paille. L’aneth prévient en douceur les ballonnements :idéal pour les repas copieux.

Retrouvez nos autres recettes en cliquant sur cette image

idée recette

Publicités

Read Full Post »

melonLes melons, qui appartiennent à la même famille que les concombres et les courges, sont probablement originaires de l’Afrique centrale où il existe encore des variétés sauvages à fruits non comestibles.

Choix du produit

Choisir un bon melon reste une affaire de chance… Bien que les fruits des nouvelles variétés soient plus uniformes, certains sont plus sucrés que d’autres, et l’apparence du fruit n’est pas toujours un bon indice. Selon les connaisseurs, le principal critère est le poids : plus un melon est lourd, proportionnellement à sa taille, meilleur il sera. Il devrait être ferme ou légèrement souple selon qu’on le préfère plus ou moins mûr. Il doit exhaler, autour du pédoncule (là où devrait se trouver la queue), un parfum agréable sans être trop prononcé.

Petite Astuce

Si une odeur d’éther se dégage du melon et si l’écorce possède de petits creux mous, le fruit est trop mûr. Or le processus de mûrissement produit de l’éthanol (alcool), ce qui lui confère un goût désagréable.

Conservation

Si le melon n’est pas assez mûr, laissez-le deux ou trois jours à la température de la pièce.

Réfrigérateur : s’il est bien mûr, tout au plus deux ou trois jours dans le bac à légumes du réfrigérateur, de préférence dans un sac de plastique afin d’éviter qu’il ne communique son odeur aux autres aliments.

Congélateur : coupez la chair en dés ou en boulettes et mettre à congeler dans un sac hermétique.

Préparation et dégustation

Consommez-le frais, mais surtout pas glacé. La plus simple des préparations lui convient tout à fait : coupé en deux et débarrassé de ses graines, en entrée comme en dessert. Nature ou arrosé de Porto, il ne demande souvent rien de plus.

Coupé en cubes ou en billes, vous pouvez l’utiliser en salade et en brochette, salées ou sucrées. Ses meilleures alliances salées sont le jambon de Parme, le crabe, le saumon, le haddock, les fruits de mer. Pour sucré, il aime avant tout les agrumes et les fruits rouges, bien qu’il aille avec tous les fruits. Le melon est aussi délicieux en confiture, rehaussé de jus et de zeste de citro

Valeurs nutritionnelles pour 100 g

  • Protides 0,9 g
  • Glucides 11 g
  • Lipides 0 g
  • Calories 48 kcal

Mois de consommation idéale

  • mai
  • juin
  • juillet
  • août
  • septembre

Read Full Post »

concombre01Le concombre est l’un des légumes les moins caloriques avec 10 kcal/100 g, et pour cause, il est composé à plus de 96 % d’eau. Cette richesse en eau fait de lui le compagnon idéal d’un été frais et léger, car il est très désaltérant et participe à la bonne hydratation de l’organisme.

Bien pourvu en fibres, il participe au bon fonctionnement du transit intestinal mais celles-ci peuvent irriter les intestins les plus sensibles.

Choix du produit

Choisissez-le bien et ferme mais pas dur, car il serait trop amer. Préférez-le petit car plus il est gros, plus il contient de graines qui le rendent amer et fade.

Conservation

Conservez-le au réfrigérateur pour qu’il reste bien croquant, pas plus de 5 jours pour éviter qu’il devienne mou. Si vous ne l’utilisez pas entièrement, emballez-le soigneusement dans du papier film. Evitez tout changement de température brutal (pas de congélation).

Dégustation et cuisson

Consommez-le cru, râpé, tranché, en dés, sous forme de salade pour une entrée légère. Ne le noyez pas dans la vinaigrette, au risque de faire grimper dangereusement son apport calorique.

Si l’on réduit sa chair en purée, celle-ci remplace efficacement une partie de l’huile de vos vinaigrettes.

Même si c’est cru qu’on le mange le plus souvent, il se révèle tout aussi délicieux une fois cuit. Utilisé alors comme une courgette, qu’il peut d’ailleurs remplacer.

Valeurs nutritionnelles pour 100 g

  • Protides 0,6 g
  • Glucides 1,2 g
  • Lipides 0,1 g
  • Calories 10 kcal

Mois de consommation idéale

  • mai
  • juin
  • juillet
  • août
  • septembre

Read Full Post »