Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Desserts’

Préparation

10 min

Ustensiles

6 moules à soufflé, papier sulfurisé

Pour 6 personnes

Ingrédients

  • 4 œufs
  • 25 cl de crème fraîche liquide non allégée
  • 150 g de sucre
  • 100 g de brisures de marrons glacés
  • 1 cuillère à soupe de rhum

Préparation

Séparez les blancs des jaunes d’œufs. Battez les 4 blancs d’œufs en neige.

Battez la crème fraîche en chantilly.

Dans un saladier, incorporez délicatement la chantilly aux blancs d’œufs.

Ajoutez les deux jaunes, le sucre, les marrons glacés et le rhum.

Entourez six moules à soufflé d’une bande de papier sulfurisé, laissez dépasser en haut. Fixez-la avec de l’adhésif.

Remplissez les moules de mousse et faites prendre 5 à 6 heures au congélateur.

Astuce

Réservez les 2 jaunes d’œufs restant pour dorer une pâte feuilletée ou pour réaliser de délicieux sablés de Noël.

Retrouvez nos autres recettes en cliquant sur cette image

idée recette

Publicités

Read Full Post »

Préparation

40 min

Cuisson

10 min

Ingrédients

Pour 8 personnes

Pour le biscuit

  • 80 g de beurre mou
  • 5 gros oeufs
  • 175 g de farine
  • 175 g de sucre en poudre
  • 1 cuil. à café de levure chimique

Pour la crème

  • 10 oeufs
  • 300 g de sucre en poudre
  • 300 g de beurre mou
  • 100 g de chocolat dessert amer
  • 3 cuil. à soupe d’extrait de café

Préparation

Préchauffez le four à 200°C.

Préparez le biscuit :
Dans une jatte, mélangez les jaunes d’oeuf et les sucre en poudre jusqu’à obtention d’un mélange mousseux. Ajoutez la farine et la levure mélangées et le beurre fondu. Mélangez.

Montez les blancs en neige bien ferme. Incorporez-les délicatement à l’appareil sans les casser.

Sur une plaque de cuisson préalablement beurée et farinée, étalez la pâte sur une épaisseur de 1 cm environ. Lissez la surface avec une spatule.
Enfournez pour un temps de cuisson de 7 à 8mn.
A la sortie du four, retournez la plaque de cuisson sur un torchon humidifié (mais pas trempé). Puis roulez le biscuit dans le torchon et réservez.

Préparez la crème :
Faites fondre le chocolat au bain marie.
Réalisez un sirop en faisant fondre dans une casserole 10cl d’eau et 250g de sucre en poudre en remuant sur un feu moyen jusqu’à ce que le mélange épaississe.

Dans un bol, disposez les 8 jaunes d’oeufs. Incorporez le sirop petit à petit en battant rapidement au fouet. Ajoutez ensuite sans cesser de remuer le beurre mou en petits morceaux. Une fois que le mélange est bien homogène, partagez la crème en deux part égales.
Dans la première moitié, ajoutez le chocolat fondu et remuez bien.
Dans la seconde, versez l’extrait de café et mélangez.

Roulez la bûche :
Déroulez le biscuit sur le plan de travail. Nappez-le avec la crème au café en vous aidant d’une spatule pour égaliser. Roulez le biscuit et laissez refroidir.
Avant que la crème au chocolat ne soit complètement refroidie, étalez-la sur le biscuit en vous aidant d’une spatule pour lui donner une épaisseur homogène.

Utilisez une fourchette pour dessiner des nervures de bois. Saupoudrer légèrement de sucre glace pour imiter une fine couche de neige.
Placez au réfrigérateur jusqu’au dernier moment.

Décorez au moment de servir avec de petits sujets.
Régalez-vous !

Retrouvez nos autres recettes en cliquant sur cette image

idée recette

Read Full Post »

idée recette

Préparation

30 mn

Cuisson

10 mn

4 personnes

Ingrédients

Préparation

Epluchez les poires, coupez-les en 6 et citronnez-les pour éviter qu’elles noircissent.

Epluchez et coupez l’ananas en 4 puis enlevez le coeur.

Recoupez l’ananas en 5, dans le sens de la longueur.

Dans une poêle, faites fondre le beurre.

Mettez les morceaux de fruits à colorer, avec la badiane.

Saupoudrez-les régulièrement avec le sucre.

Versez ensuite le pastis et remuez délicatement le tout.

Sur chaque brochette, alternez les morceaux de fruits.

Pendant ce temps, faites fondre le miel avec un peu de jus de citron.

Arrosez les brochettes de miel, avant de servir.

Retrouvez nos autres recettes en cliquant sur cette image

idée recette

Read Full Post »

melonLes melons, qui appartiennent à la même famille que les concombres et les courges, sont probablement originaires de l’Afrique centrale où il existe encore des variétés sauvages à fruits non comestibles.

Choix du produit

Choisir un bon melon reste une affaire de chance… Bien que les fruits des nouvelles variétés soient plus uniformes, certains sont plus sucrés que d’autres, et l’apparence du fruit n’est pas toujours un bon indice. Selon les connaisseurs, le principal critère est le poids : plus un melon est lourd, proportionnellement à sa taille, meilleur il sera. Il devrait être ferme ou légèrement souple selon qu’on le préfère plus ou moins mûr. Il doit exhaler, autour du pédoncule (là où devrait se trouver la queue), un parfum agréable sans être trop prononcé.

Petite Astuce

Si une odeur d’éther se dégage du melon et si l’écorce possède de petits creux mous, le fruit est trop mûr. Or le processus de mûrissement produit de l’éthanol (alcool), ce qui lui confère un goût désagréable.

Conservation

Si le melon n’est pas assez mûr, laissez-le deux ou trois jours à la température de la pièce.

Réfrigérateur : s’il est bien mûr, tout au plus deux ou trois jours dans le bac à légumes du réfrigérateur, de préférence dans un sac de plastique afin d’éviter qu’il ne communique son odeur aux autres aliments.

Congélateur : coupez la chair en dés ou en boulettes et mettre à congeler dans un sac hermétique.

Préparation et dégustation

Consommez-le frais, mais surtout pas glacé. La plus simple des préparations lui convient tout à fait : coupé en deux et débarrassé de ses graines, en entrée comme en dessert. Nature ou arrosé de Porto, il ne demande souvent rien de plus.

Coupé en cubes ou en billes, vous pouvez l’utiliser en salade et en brochette, salées ou sucrées. Ses meilleures alliances salées sont le jambon de Parme, le crabe, le saumon, le haddock, les fruits de mer. Pour sucré, il aime avant tout les agrumes et les fruits rouges, bien qu’il aille avec tous les fruits. Le melon est aussi délicieux en confiture, rehaussé de jus et de zeste de citro

Valeurs nutritionnelles pour 100 g

  • Protides 0,9 g
  • Glucides 11 g
  • Lipides 0 g
  • Calories 48 kcal

Mois de consommation idéale

  • mai
  • juin
  • juillet
  • août
  • septembre

Read Full Post »

idée recettePréparation

30 minutes

Cuisson

1 heure

Ingrédients

Pour 6 personnes

  • 500 g de purée de courge Butternut (variante possible avec du potimarron)
  • 150 g de farine
  • 80 g de cerneaux de noix hachés
  • 125 g de sucre roux
  • 2 c. à s. d’huile
  • 3 œufs
  • 1 pincée de sel
  • 1 sachet de levure
  • Le zeste râpé de 2 citrons

Préparation

Brossez la courge, coupez-la en deux et enlevez les graines en creusant à la cuillère.

Faites cuire 15 mn à la vapeur. Après cuisson, écrasez la pulpe au moulin ou à la fourchette pour obtenir une purée.

Battez les œufs et le sucre dans un saladier, puis ajoutez la farine et la levure, la purée de courges, les noix hachées, une cuillère à soupe d’huile et de sel.

Râpez le zeste des citrons sur le mélange.

Versez la préparation dans un moule à cake huilé.

Faites cuire une heure à 180 °C.

Retrouvez nos autres recettes en cliquant sur cette image

idée recette

Read Full Post »

kiwiOriginaire de Chine où on le récolte depuis plus d’un millier d’années, ce fruit n’a été connu en Occident qu’au milieu du XIXe siècle. On l’a d’abord appelé « groseille de Chine », parce que sa saveur acidulée rappelle celle de la groseille. Le terme « kiwi » lui a été donné en 1970 par la Nouvelle-Zélande qui en était devenue un important producteur – kiwi étant le nom autochtone d’une espèce de petit oiseau indigène dont la taille et la couleur s’apparentent à celles du fruit.

Choix du produit

Le kiwi doit être intact, ferme et exempt de taches. Idéalement, la chair devrait céder légèrement sous la pression, mais les fruits offerts dans le commerce sont généralement plus fermes, car ils sont cueillis avant leur pleine maturité. Écarter ceux qui sont mous ou endommagés. La taille du fruit n’a aucune incidence sur sa qualité.

Conservation

Un fruit déjà mûr se conserve quelques jours au réfrigérateur. Encore ferme, il peut y séjourner plus longtemps.

Attention

Un composé chimique présent dans le kiwi peut faire tourner le lait et les autres produits laitiers, et faire ramollir les autres fruits. Par conséquent, ne l’ajouter dans les préparations qui contiennent du lait ou des fruits qu’au moment de servir.

Valeurs nutritionnelles pour 100 g

  • Protides 1,1 g
  • Glucides 10 g
  • Lipides 0,6 g
  • Calories 47 kcal

Mois de consommation idéale

  • janvier
  • février
  • mars
  • avril
  • mai
  • juin
  • juillet
  • août
  • septembre
  • octobre
  • novembre
  • décembre

Read Full Post »

mangueLe manguier vient du sud-est asiatique, où on le cultive depuis des milliers d’années et où il pousse toujours à l’état sauvage. Pour tous les peuples de cette partie du monde, il était, et est toujours, le roi des fruits. Il n’a été connu en Europe qu’au XVIIIe siècle, importé par les Anglais qui l’avaient découvert en Inde.

Choix du produit

Les fruits bien mûrs dégagent une riche odeur et leur peau cède légèrement sous la pression; elle devrait être lisse et sans meurtrissure.

Conservation

Parce que le froid abîme la mangue, on la conserve de préférence à la température ambiante. Mais le fruit se congèle bien : il suffit de le peler, de couper la chair en tranches et de mettre ces tranches au congélateur dans un sac de plastique (en retirant autant d’air que possible).

Préparation et dégustation

On peut la faire cuire (sautée à la poêle ou mijotée dans un plat) pour accompagner viande et poisson ; la couper en cubes pour la servir dans une salade ; ou tout simplement l’ouvrir en deux pour la consommer nature.

Valeurs nutritionnelles pour 100 g

  • Protides 0,6 g
  • Glucides 14,3 g
  • Lipides 0,1 g
  • Calories 60 kcal

Mois de consommation idéale

  • janvier
  • février
  • mars
  • avril
  • mai
  • juin
  • juillet
  • août
  • septembre
  • octobre
  • novembre
  • décembre

Read Full Post »

Older Posts »